mercredi 29 juillet 2015

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

                           Auteur: Benjamin Alire Saenz

                           Editons: PKJ

                           Pages: 359

                           Note: 17/20


Résumé:
Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

Mon avis:

Je ne pouvais pas passer à coté de ce phénomène, j'en entends parler depuis des mois et des mois. J'hésitais même à l'acheter en VO pour l'avoir rapidement et finalement j'ai su attendre sa sortie VF ( qui a eu lieu il y a déjà près de 2 mois). Je suis ravie de faire maintenant partie des lecteurs de ce bouquin. Même si je dois avouer que mon avis n'est pas tel que la plupart des lecteurs. 

Tout le monde en parlait comme étant une révélation, un livre qui avait changé leur vie. Et puis il y avait moi en pleine lecture qui me demandait pourquoi autant d'éloges. Non, je ne dis pas que ce livre ne vaut pas sa médiatisation, au contraire. C'est un très beau roman philosophique et sympathique à découvrir.
Si on fait abstraction des avis des autres (parce que ça influence beaucoup quand même), j'ai bien aimé. Maintenant ce n'est pas le coup de coeur. Il me manquait quelque chose.

Les personnages de Aristote et Dante m'ont beaucoup plu même si j'ai préféré Dante. Le petit bémol avec Aristote c'est que j'avais du mal à le saisir, je l'ai trouvé contradictoire et lunatique. Tel un adolescent (c'est la triste vérité). Malgré tout son personnage a été un point fort du livre puisqu'il m'a permit de voir que l'auteur avait mit du coeur à l'ouvrage pour se glisser dans la peau d'adolescents perdus. 

Ce livre n'est pas bourré d'actions, ne vous attendez pas à partir en road trip ou de vivre une aventure au quatre coins du monde avec les personnages. C'est tout simplement la vie d'adolescents tout ce qu'il y a de plus banal. 
On s'attache beaucoup aux personnages aussi peu qu'il y en a, même au chien, c'est pour vous dire. 

Le petit plus de ce livre est sans doute les dernières lignes. J'ai adoré que l'auteur dévoile sa morale noire sur blanc ce qui est assez rare. D'habitude c'est à nous de deviner ce que l'auteur veut nous dire et je dois avouer que je suis plutôt nul pour ça ... 
Ces dernières lignes m'ont bouleversé et j'avais le sourire aux lèvres tout comme la boule dans la gorge et le coeur qui battait la chamade. 

Malgré cette flopée d'émotions ce livre n'est malheureusement pas un coup de coeur mais une très belle découverte que, j'espère, vous aurez l'occasion de lire. 

Petite dédicace à Aurélie qui a une envie folle de découvrir ce bouquin ! :D