jeudi 4 septembre 2014

Moka

                                     Auteur: Tatiana de Rosnay

                                     Editions: Le Livre de Poche

                                     Pages: 281

                                     Note: 13/20


Résumé:
Justine mène une petite vie tranquille entre son mari, ses deux enfants et son boulot de traductrice free-lance. Mais un mercredi après-midi, tout bascule. Un chauffard renverse son fils en plein Paris, et prend la fuite, à bord d'une berline couleur moka. Malcolm sombre dans le coma, l'enquête piétine... Seule contre tous - ou presque, Justine veut découvrir la vérité. Jusqu'au bout. Et à n'importe quel prix. " Franglaise " comme son héroïne, Tatiana de Rosnay, auteur du best-seller international Elle s'appelait Sarah, entraîne le lecteur dans un étourdissant suspense psychologique.


Mon avis:

Je me suis de nouveau plongée dans un Tatiana de Rosnay. Encore une fois ce fut une bonne découverte, mais bien moins que mes autres lectures de cet auteur …

L'histoire tourne autour de Justine dont le destin va basculer un mercredi après-midi. Son fils, Malcolm à été renversé par une voiture et le chauffard s'est enfuis. Tout son monde s'écroule autour d'elle. La relation avec son mari devient difficile, l'enquête n'avance pas et ses parents l'exaspère. Contre l'avis de tous, sauf de sa belle-mère, Justine va se mettre en quête de la vérité et tout faire pour rendre justice à son fils, dans le coma depuis plusieurs semaines.

J'ai l'impression d'avoir fait un résumé promotionnel. ^^ Je dois vous dire que je suis perplexe de cette lecture … Je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai trouvé les trois quart très long et franchement pas intéressant. C'est vrai que pour le coup, c'est raccord avec l'enquête qui est longue et on comprend le ressenti de Justine et son mari, Andrew.

Pour dire un mot sur ces derniers, je dirais que j'ai davantage compris le comportement d'Andrew que celui de Justine qui est pourtant extrêmement détaillé. Elle est très (trop) indécise. Je ne sais pas absolument pas l'effet que ça fait que d'avoir une personne très proche dans un état pareil avec un mystère au dessus de tout ça. Peut-être que je serai dans le même état. Justine se laisse aller, dépéri de ne pas connaître la vérité et de voir son fils dans un sommeil profond.

Les personnages secondaires sont peu exploités, en même temps vus la petite taille du roman, c'est compréhensif. Il y a un élément qui m'a gêné dans tout ça, le commissaire. On en parle pendant l'intégralité du roman et il à quand même son petit rôle et une fois le dénouement, boum, plus rien. On ne sait pas ce qu'il devient …Peut-être est-ce un oubli de l'auteur ou alors c'est voulu. Mais je ne comprend pas la raison.

Je n'ai pas trouvé la fin étonnante, comme dans la plupart des romans de De Rosnay. Le dénouement était trop facile et peu recherché. J'ai été pas mal déçu de ce moment là.

Maintenant, l'écriture reste la même, toujours aussi addictive et travaillée. Le mélange « Franglais » m'a beaucoup plu, petite caractéristique des romans de Tatiana.

En bref, je vous recommande quand même ce roman, même si pour débuter avec cet auteur, ce n'est pas le meilleur.