jeudi 18 septembre 2014

Divergente, tome 3

                                     Auteur: Veronica Roth

                                     Editions: Nathan

                                     Pages: 468

                                     Note: 9/10


Résumé:
Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Mon avis:
Waouh. C'est le premier mot qui me viens quand je pense à Divergente. Cette fameuse trilogie qui m'a tant charmé et qu'aujourd'hui je termine avec beaucoup d'émotions et de tristesses. Je ne veux pas quitter cette univers qui m'a accompagné le temps de trois tomes.


Pour ne parler que de ce tome ci, ce n'est pas mon préféré. La moitié est plutôt longue et je me suis pas mal ennuyée même si les pages défilées à une vitesse folle. Une nouvelle fois, je ne vais pas vous faire de résumé. Celui au dos du livre saura vous satisfaire.


En plus de la lenteur dans la première partie du livre, il y a aussi les passages « scientifiques ». Qu'on se l'avoue, j'en ai compris que la moitié. Les termes étaient très compliqué et je suis quasi sûre que les lecteurs plus jeunes auront du mal à s'y retrouver …


En refermant le livre je me suis rendue compte que j'étais très attachée aux personnages et que les quitter m'a foutu les boules. Dans un sens, je voulais vite le terminer pour connaître la fin qui a choqué et/ou dérangé pas mal de personnes mais en même temps c'est le dernier tome et après bah … C'est fini ! On ne retrouvera plus nos petits personnages d'amour.


D'ailleurs en parlant d'eux, je l'es ai une nouvelle fois adoré. Leur maturité est grandissante et ça m'a permis de comparer avec le tome 1. L'évolution de Tris est surprenante. Mais ce n'est pas celle qui m'a le plus dérouté, le comportement de Peter m'a beaucoup surprise et émue. Malgré tout le mal qu'il a pu faire, c'est pour moi un de mes personnages préférés. Avoir le choix de changer et accepter, c'est pour moi une très grande preuve de courage et il méritait sa place chez les Audacieux.


Encore une fois la relation Tris/Tobias m'a énervé. Depuis le temps qu'ils sont en couple, ils passent leur temps à se prendre la tête ! J'ai envie de dire, profités ! Vous êtes en pleine guerre !

Mais je comprend pourquoi Veronica Roth à fait ce choix là. Tout au long de sa saga elle n'a pas fait de ses personnages des petits privilégies comme on peut le voir dans la plupart des séries et elle joue son rôle jusque dans les moindres détails.


Venons en à la fin, je ne vous spoilerai pas c'est promis. ^^

Quel fin !! J'étais en larmes, encore pire que le tome 2. J'avais un petit pressentiment mais j'étais loin de m'attendre à ce que ça se passe comme ça.

J'ai été tellement bouleversé que j'en ai cauchemardé cette nuit. ^^

Si vous n'avez toujours pas lu ce tome-ci, foncez ! Certes ça sera plus vite fini mais au moins vous serez fixé et vous arrêterez de vous torturer en vous faisait des scénarios les plus délirants les uns que les autres (ça sent le vécu …).

••••••••••••••••••••••••••••••
 "Depuis tout petit, je sais une chose: que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre: qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres."
____

"Il y a beaucoup de façons d'avoir du courage. Ça exige parfois d'offrir sa vie pour quelque chose de plus grand que soi, ou pour quelqu'un. D'autres fois, le même but exige de renoncer à tout ce qu'on a connu, à tous ceux qu'on a aimés.
Mais pas toujours.
Parfois, le courage, c'est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s'efforcer d'avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure.
C'est le genre de courage que je dois trouver."
____

 "Je suppose qu'un feu qui brûle aussi fort n'est pas fait pour brûler."