mardi 2 septembre 2014

Divergente, tome 2

                                    Auteur: Veronica Roth

                                    Editions: Nathan

                                    Pages: 464

                                    Note: 20/20


Résumé: 
Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...


Mon avis: 
Je vous retrouvais Lundi dernier avec un article sur Divergente, le tome 1. Et bien aujourd'hui parlons du tome 2 ! Ce fameux tome 2 que j'avais très hâte de lire. Autant le tome 1 je connaissais toute l'histoire, vu que j'ai regardé le film avant. Autant celui là je m'impatientais. Et bien je peux vous dire qu'une nouvelle fois ça a été un véritable coup de cœur.

J'ai essayé de vous résumer ce tome, mais je n'ai pas réussi. Je ne sais pas quoi vous dire. J'ai peur de trop en dire, ou de dire n'importe quoi ou de tout mélanger. Bref, j'espère que vous saurez vous contenter du résumé.

Le tome se déroule à 100 km/h. Il se passe énormément d'actions. Dés le début, on retrouve le contexte laissé à la fin du tome 1 et tant mieux, ça permet de ne perdre AUCUNE miette de toute cette histoire et de cette guerre qui fait rage.

J'aime toujours autant mes petits personnages, même si au début j'avais beaucoup de mal avec Tris. Elle passe son temps à mentir autour d'elle et ça m'a vraiment agacé. Certes, ça rajoute du piquant mais ça met sa relation avec Quatre en danger et ça, je dis non. ^^

Le petit plus comparé au premier tome (il y en a deux, en fait), c'est que l'on visite d'autres factions. Ça nous permet de comparer le mode de vie de chacun et j'ai trouvé ça très intéressant, l'auteur nous montre qu'elle ne s'est pas focalisé uniquement sur les Audacieux et les Altruistes. Pour le coup on découvre tout le monde et on apprécie, ou pas, le mode de vie des uns et des autres.
Le deuxième plus, c'est l'écriture. Je l'ai trouvé nettement plus travaillé que dans le tome 1. Peut-être est-ce mon imagination ou tellement j'étais à fond dans l'action, mais je pense pas.

J'ai trouvé la relation entre Tris et Tobias très fragile, et les deux peu complices. On ressent qu'ils s'aiment, mais les petits gestes doux du tome 1 étaient moins présent. Certes, c'est la guerre mais quand même !

A un moment donné j'étais tellement prise dans l'histoire, que j'avais l'impression d'être avec eux en train de donner mon avis sur comment faire ça ou ça. Je me voyais même hocher la tête pour acquiescer !


Pour terminer, j'ai versé ma petite larmichette ! Je crois que je suis la seule à avoir pleuré à ce moment là. Mais que voulez-vous je suis sensible ! Je m'inquiète déjà pour mon état à la fin du tome 3 …
Encore une fois, je vous recommande cette trilogie qui vaut vraiment le détour ! 



••••••••••••••••••••••••••••••
"Je décide de ne pas laver mon tee-shirt, en souvenir de la raison qui m'a fait choisir les Audacieux: ils sont loin d'être parfaits, mais ils sont vivants. Ils sont libres."
 "Une chose que les Audacieux savent faire, contrairement aux Sincères, c'est se battre, même lorsque cela paraît inutile."

 "Une chose que les Sincères savent faire, contrairement aux Audacieux, c'est garder leur sang-froid."