mercredi 20 août 2014

La ronde des saisons, tome 1

                                    Auteur: Lisa Kleypas

                                    Editions: J'ai lu

                                    Pages: 379

                                    Note: 16/20


Résumé:
Comme ses amies Evangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d'un mari. Or la tâche s'annonce ardue pour les quatre demoiselles : la timide Evangeline est affligée d'un bégaiement. Les soeurs Bowman sont américaines et peinent à s'intégrer dans la haute société londonienne. Quant à Annabelle, l'inexistence de sa dot constitue un lourd handicap. Pourtant, il lui faut dénicher un riche époux, membre de l'aristocratie, bien sûr. Autant dire que ce malotru de Simon Hunt n'a aucune chance. Dire qu'il a eu le culot de lui prédire qu'elle serait bientôt sa maîtresse ! Mais qu'attendre d'un fils de boucher ? Non, même s'il s'est enrichi à millions dans l'industrie, il n'est pas un parti envisageable. Et tant pis si elle ne peut oublier le baiser qu'il lui a volé jadis..

Mon avis:

Le premier tome d'une saga qui promet. J'avais peur d'avoir trop d'attente et finalement je ne suis pas déçue. J'ai eu ce que je voulais. Certes, ce n'est pas un coup de cœur, quelques points m'ont dérangé.

Parlons de l'histoire. Annabelle Peyton est une jeune fille en quête d'un mari, si possible aristocrate (tant qu'à faire!). Malheureusement, son père est décédé, sa famille croule sous les dettes et elle n'a aucune dot.
Lors d'une soirée, elle va faire la rencontre de trois autres « laissées pour compte » et toutes ensembles elles vont s'entraider pour dénicher le mari idéal.
A côté de ça, il y a Simon Hunt fils de boucher qui s'est élevé dans la société et est raide dingue d'Annabelle.

Le synopsis et ma courte description sont suffisamment parlant. J'ai adoré ce roman de pure romance, pour les non-adeptes du genre passez votre chemin. Il n'y a que cela tout au long de l'histoire. Un petit côté humoristique au début qui s'estompe au fil des pages …
Annabelle m'a beaucoup plu, même si je pense préféré le personne de Lilian, que l'on découvre dans le second tome. Annabelle est quelqu'un avec un caractère bien trempé mais plutôt indécise malgré tout. On ne peux pas lui en vouloir car lorsque l'on choisi un mari c'est pour la vie !
Simon ne m'a pas plu plus que ça. C'est quelqu'un d'arrogant et de très sur de lui malgré qu'il soit très gentil.
Quant au trois autres filles, on en entend parler beaucoup au début, puis beaucoup moins ensuite pour mon plus grand regret, car c'est celles-ci qui apportaient une petite touche d'humour.

Je ne vous dirais pas avec qui elle se marie et si elle se marie tout court mais la fin est plutôt ennuyante … Il y a des moments intéressants mais d'autres sans grands intérêts. Certains étaient là juste histoire d'avoir quelque chose à écrire …
Les choix de notre héroïne étaient prévisibles. On se doute très (trop) facilement de la fin, malheureusement. Après ce n'est pas un policier, non plus ! Mais bon, un peu de suspens n'aurait pas été de refus.

L'écriture m'a beaucoup plus ! Elle est très addictive (ou alors est-ce l'histoire?) et simple pour un dialecte d'époque. Inutile de s'armer d'un dictionnaire pour comprendre ce que les personnages racontent.

En conclusion, un très bon roman que je recommande à tout les amateurs de romance. Je lirais le tome 2 sans problème, sachant que l'héroïne de celui-là est celle qui m'intrigue le plus …