lundi 7 juillet 2014

Spirales

                                       Auteur: Tatiana de Rosnay

                                       Editions: Le Livre de Poche

                                       Pages: 185

                                       Note: 15/20


Résumé:

Hélène, la cinquantaine paisible, mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d'été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d'un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main... avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu'où? Dans ce roman au suspense hitchcockien, Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

Mon avis:

Spirales est le 4eme livre que je lis de Tatiana de Rosnay, j'ai été subjugué par son roman Elle s'appelait Sarah et j'ai donc enchaîné avec Le Voisin et Rose. 
Revenons en à nos moutons, j'ai beaucoup apprécié une nouvelle fois ce roman.
J'ai retrouvé sa plume qui m'avais, je dois l'avouer, plutôt manqué. 
Dans ce roman on suit Hélène, la cinquantaine qui mène une vie calme dans un quartier bourgeois . Elle va un jour rencontré un homme avec qui elle aura une aventure et qui va mourir pendant l'acte. C'est à ce moment que sa petite vie sage se transforme en cauchemar et que l'action commence. 

J'ai beaucoup aimé le caractère d'Hélène, je m'y suis facilement identifiée. Par contre, le comportement dont elle fait preuve sur la fin ne m'a pas plu, je l'ai trouvé vraiment lâche alors qu'elle avait fait preuve de courage jusqu'à présent. 
Je pense qu'elle aurait pu se sortir de cette situation très facilement juste en parlant et en avouant la vérité … Mais bon, si ça aurait été ainsi il n'y aurait pas eu d'histoire !

La fin m'a vraiment laissé dans le flou total, à chacun de se faire sa propre idée. Justement, c'est ça que je n'aime pas dans un livre : quand le lecteur doit deviner tout seul. 

En conclusion, ce n'est pas un coup de cœur pour manque de réels actions et de retournements de situation comme on en a l'habitude avec Tatiana de Rosnay.