dimanche 27 juillet 2014

Dewey

                                    Auteur: Vicki Myron

                                    Editions: France Loisirs

                                    Pages: 342

                                    Note: 15/20

Résumé:

Comment un chat abandonné est-il devenu le symbole de l'Amérique d'aujourd'hui ? Comment a-t-il pu redonner vie à des dizaines d'enfants ? C'est cette histoire vraie, émouvante et rocambolesque que nous conte l'auteur.
Par un matin d'hiver, Vicki Myron, attirée par des cris déchirants, découvre un chaton frigorifié dans la boîte aux lettres de la bibliothèque où elle travaille. Après l'avoir réchauffé, Vicki et ses collègues, conquis, décident de l'adopter. Dewey deviendra vite la mascotte de la bibliothèque et l'emblème de la ville de Spencer. Pendant 19 ans, Dewey, grand amateur de cheesebugers, d'ailes de poulet et fan de télévision, va révolutionner cette petite ville ! Il va apprendre à sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d'affaires...
et devenir le chouchou des médias, au point que les télés du monde entier viendront le filmer ! Vicki Myron, la bibliothécaire qui a partagé sa vie, nous raconte l'aventure extraordinaire de ce chat hors du commun. Dewey est décédé en 2006 d'une tumeur à l'estomac.


Mon avis:

Ce roman occupait ma PAL depuis environ 2 ans. En faisant un petit rangement dans ma PAL la couverture m'a tenté plus que d'habitude et c'est donc avec une grande hâte que je me lance dans ce témoignage tout particulier.

L'auteur, Vicki Myron, nous raconte sa rencontre avec Dewey une petite boule de poil orange trouvé dans la boite aux livres de la bibliothèque où elle travaille. Sitôt qu'elle le prend dans ses bras pour le réchauffer un lien se tisse entre ces deux êtres. Après l'approbation des employés et des clients, Dewey fait de la bibliothèque son foyer.
Vicki nous raconte à l'aide de Bret Witter comment un chat à sut attendrir la ville de Spencer ainsi que ses habitants voir même jusqu'au monde entier.

L'histoire partait bien, ayant moi-même un chat et étant très fusionnelle avec lui je me suis dis que ce livre était pour moi. Eh bien c'est pas totalement raté mais c'est pas ça non plus.
Premièrement je ne m'attendais pas à ce que l'histoire ce découpe en trois parties : L'histoire de la ville, l'histoire de Vicki et celle de Dewey. L'histoire de la ville m'a totalement désintéressé ! Trop de date, trop de noms et de lieu inconnus que je n'ai franchement pas pris la peine de développer.
La vie de Vicki est très forte et poignante surtout à la fin. Cette femme à eu beaucoup de courage pour surmonter toutes les maladies et les problèmes auxquelles elle à du faire face. En y réfléchissant, Dewey était ce qui lui donnait du courage, ce qui l'a divertissait et l'a rendait heureuse quand les choses allait mal.

A partir du deuxième tiers du livre tout à basculé pour moi. Des répétitions, des lenteurs, peu d'action. J'ai vraiment cru abandonner ! L'histoire se dégradait et les descriptions étaient trop lourdes. Voulant quand même connaître la suite de la vie de Dewey et Vicki j'ai persévéré mais j'ai sauté beaucoup de passages jugé inutile pour ma part.

La troisième partie s'améliore considérablement. Les côtés noires de la vie de Vicki et Dewey ressortent ce qui m'a beaucoup ému. Quand la fin de Dewey se faisait sentir je ne pouvais pas m'empêcher de penser à mon chat et à mes réactions personnelles.
La mort de Dewey m'a déchiré le cœur. 19 ans de vie ce n'est pas rien !

Concernant la popularité de Dewey, je dirais que le don qu'il possède et celui de faire sourire et rendre heureux les gens. Et il a parfaitement rempli sa part du contrat.

L'histoire était très touchante malgré de nombreuses longueurs et des sujets abordés inutile pour ma part. Si vous n'êtes pas fanas des témoignages et qu'en plus les chats ne sont pas vos animaux préférés, passé votre chemin vous risquez de vous ennuyer …
A la fin de ce livre je n'ai pas pu m'empêcher d'aller embrasser mon chat, ahah. Une histoire qui me restera longtemps en mémoire. Malgré les points négatifs que je met de côté pour pouvoir savourer uniquement la leçon que donne ce roman.